Institut Sainte-Ursule

Enseignement secondaire

L'élève intégré suit tous les cours à l'Institut Sainte-Ursule, pendant toute l'année scolaire, tout en bénéficiant, en fonction de ses besoins, d'un accompagnement assuré par l'enseignement spécialisé.

Elèves concernés

Les élèves régulièrement inscrits dans l'enseignement spécialisé au plus tard le 15 janvier précédant le début de l'intégration permanente totale.

Des besoins spécifiques

L'élève intégré à l'ISU est atteint de troubles instrumentaux comme la dyslexie, la dyscalculie, la dysorthographie, la dysphasie, qui nécessitent un accompagnement spécifique.

Les années fréquentées

Inscription en 1ère année du degré différencié des élèves qui fréquentaient l'année précédente l'enseignement fondamental spécialisé de type 8, qui n'est pas organisé dans l'enseignement secondaire.

Le dispositif d'intégration peut être poursuivi en 2e année du degré différencié si l'élève n'obtient pas le CEB au terme de la 1DIFF, ou en 1ère année complémentaire du degré commun si l'élève obtient le CEB au terme de la 1DIFF.

Ce dispositif peut aussi être poursuivi au-delà de la 2e année, jusqu'au terme de l'enseignement secondaire.

Conditions d'accès

Il faut obligatoirement l'accord de différents partenaires: l'école spécialisée et l'école ordinaire qui ont accepté de participer au projet, les deux centres PMS des écoles, les parents ou représentants légaux et l'élève. Il faut également que le projet d'intégration soit établi, et qu'il soit suivi du protocole d'intégration.

Accompagnement

Un ou des membres du personnel de l'école d'enseignement spécialisé tel(s) que prévu(s) dans le protocole (enseignant, psychologue, assistant social, éducateur, logopède,...) accompagne(nt) l'élève par un travail de différenciation, de remédiation disciplinaire en classe et hors classe, de l'aide à la méthode de travail, un accompagnement paramédical, la participation aux conseils de classe, la production d'outils pédagogiques adaptés, la rencontre parents-enseignants,...

Aux 1er et 2e degrés, l'élève bénéficie de 4 périodes d'accompagnement par semaine. Au 3e degré, il bénéficie de 16 périodes, amenées pour moitié par l'école spécialisée et pour moitié par l'école ordinaire.